Actualité
Biographie & CV
Démarche
Paysages
Peindre la Chair
Peintures Murales
Buon Fresco
Bibliographie
Contact


BIOGRAPHIE

Isabelle Bonzom peint le devenir fluide de la chair, la tourmente et la turbulence des corps, leurs passages, écrit le critique d'art Pierre Sterckx.


Née le 31 décembre 1964, en Vendée, Isabelle Bonzom est diplômée des Beaux-Arts de Rennes. Retenue pour séjourner à la Cité Internationale des Arts à Paris, elle a complété sa formation, en post-diplôme, à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Isabelle Bonzom est peintre et muraliste. Son atelier se situe près de Paris. Expositions et formation détaillées: cv.

Isabelle Bonzom a d'abord exposé dans le cadre institutionnel. C’est ainsi que le Musée de Saint-Maur, en région parisienne, en 1992, puis, le Musée des Arts et Traditions de l'île de Noirmoutier, en 1996, lui ont donné carte blanche pour intervenir en fonction de leurs collections. En 1998, elle était invitée par le commissaire d'exposition, Olivier Delavallade, à l’Art dans les Chapelles, dans le Morbihan. Isabelle Bonzom reçoit régulièrement des commandes pour intervenir in situ. En 2000, par exemple, les Ministères de la Justice et de la Culture lui ont commandé un ensemble de trente peintures murales à la Maison d’Arrêt de Saint-Malo.  Un catalogue et une vidéo retracent cette intervention. L'artiste travaille aussi avec des entreprises. Notamment en 2002, elle a réalisé un ensemble de peintures murales pour le cabinet allemand de consultants Metaplan. Visionner la vidéo "Animal" Au Château d’Ardelay, Centre d'Art de la Ville des Herbiers, en Vendée, Isabelle Bonzom a présenté, en 2003, une rétrospective de soixante-dix peintures, regroupées sous deux thèmes récurrents: la chair et le paysage. Un catalogue, composé de textes de philosophes et d’historiens de l’art, a été publié à l'occasion de cette exposition (Lire Articles et entretiens).

En 2005 et 2006, Isabelle Bonzom a participé à la Foire d'art contemporain Art Brussels avec la Galerie Taché-Lévy qui a également organisé l'exposition Trois peintres: Isabelle Bonzom, Caroline Lejeune, Julie Polidoro dans l'espace de sa galerie bruxelloise. 2006 marque aussi la sortie du catalogue Le vif du sujet/ The heart of the matter basé sur une conversation entre le critique d'art Pierre Sterckx et l'artiste. En 2007, la manifestation Peintures vives regroupait à nouveau le trio Bonzom-Lejeune-Polidoro, à la Mairie du 1er Arrondissement et à la galerie 1ère Station, à Paris. La même année, Virginie Boissière, commissaire d'exposition, organisait un événement à Brooklyn, à New York où elle présentait une dizaine d'aquarelles de l'artiste. À l'automne, Isabelle Bonzom a créé Paysages, un parcours pictural au sein de l'entreprise, exposition personnelle conçue pour le siège français de l’entreprise américaine Sara Lee. Par ce projet, l'entreprise renoua avec l'initiative prise par son fondateur, au début du XXème siècle, collectionneur de Matisse, Bonnard ou Braque, en introduisant l'art actuel dans l'entreprise.

Depuis la fin 2007, les Éditions de l’UNESCO. ont sélectionné l’oeuvre d’Isabelle Bonzom. L'UNESCO considère l'art comme un gisement de créativité et d'idées qui s'inscrit dans sa mission pédagogique et éthique. Isabelle rejoint ainsi un groupe prestigieux d’artistes contemporains dont l’oeuvre a été ainsi distinguée par l’UNESCO, comme le Britannique Howard Hodgkin.

À Paris, en 2007 et 2008, le galeriste Grégoire de Gaulle a organisé deux expositions personnelles de l'artiste à la Galerie d'Est et d'Ouest. La seconde exposition, Love explosion fut l'occasion d'organiser des rencontres avec des auteurs qui ont écrit sur la peinture d'Isabelle Bonzom. Extraits de ces conférences, Regards croisés, I et II: Baldine Saint Girons/Pierre Sterckx et Eurydice Trichon-Milsani /Paola Cocchi. La galerie Peirce, à Paris, a également présenté la peinture d'Isabelle Bonzom. En octobre 2008, Robert Peirce montrait ainsi une vingtaine d'oeuvres de l'artiste française à la foire londonnienne d'art contemporain Art London. En 2009, il organisait l'exposition personnelle, Trans-Paysage, méditation sur les espaces façonnés et traversés par l’être humain.

Parallèlement et pour la première fois, en mai et juin 2009, la peinture d’Isabelle Bonzom a été montrée en Corée du Sud. La commissaire Eunju Park a organisé une exposition collective à Séoul à la 1-2-3 Gallery. Cette manifestation présentait un trio d’artistes au sein duquel Isabelle était le seul artiste occidental, la seule femme artiste et le seul peintre. En 2010, la Ville des Herbiers, en Vendée, a proposé Jouvences, carte blanche à Pierre Sterckx. Il a choisi deux peintures d'Isabelle Bonzom pour cette manifestation qui a aussi réuni pour la première fois certains des plus grands noms de l'art contemporain actuel, tels que Tony Cragg, Julie Mehretu, Charles Sandison et Eric Fischl.
Durant Jouvences, Isabelle Bonzom a été invitée à parler de sa démarche d'artiste dans une conférence qu'elle a intitulé Délicieuse gravité.

L'oeuvre d'Isabelle Bonzom figure dans des collections privées (France, Costa Rica, Mexique, Angleterre, Belgique, Afrique du Sud, Japon, Corée du Sud, Israël, Canada et États-Unis) et dans des collections publiques (Musée de Saint-Maur, Musées de Noirmoutier, Ville des Herbiers).

Isabelle Bonzom est aussi l'un des rares artistes contemporains à maîtriser le buon fresco. Elle est l'auteur d'un traité sur la fresque publié par les éditions Eyrolles, La fresque, art et technique. Parmi d'autres écrits d'Isabelle Bonzom : une conversation avec l’artiste américain Eric Fischl et un essai sur son ensemble de sculptures intitulé Ten Breaths. Lire Écrits d'Isabelle Bonzom.

Lire Démarche


Retour